BlackHERstorymonth#8 : Nanny, l’héroïne nationale jamaïcaine.

img_2092

Pour clôturer cette série d’articles « BlackHerStoryMonth », j’ai choisi de vous présenter le portrait de Nanny, une héroïne nationale jamaïcaine. Née au Ghana vers 1686 et originaire de la tribu ashanti, Queen Nanny (ou Nanny) fut capturée avec des membres de son village lors de conflits inter-tribus et fut vendue comme esclave et envoyée en Jamaïque. Elle devint par la suite une des figures majeures de la résistance des marrons jamaïcains au dix-huitième siècle. Lire la suite »

BlackHERstorymonth#6 : Chica Da Silva, l’ascension sociale d’une esclave noire brésilienne.

zz22

Chica Da Silva (ou Xica Da Silva), de son vrai nom Francesca da Silva de Oliveira, naquit en 1732 dans la ville de Vilo de Principe, dans le nord de l’état de Minas Gerais, au Brésil. Fruit des amours entre Antonio Caetano de Sá, un portugais et Maria Da Costa, une esclave noire originaire du Golfe de Guinée ou de Bahia, d’après les sources. Elle est une figure importante de l’histoire du Brésil et un symbole dans la communauté afro-brésilienne.Lire la suite »

BlackHERstorymonth#5 : Funmilayo Anikulapo Ransome Kuti, la Mère des droits femmes.

funmilayo_ransome-kuti_graduate

A l’occasion du Black History Month (le Mois de l’Histoire des Noir.e.s), j’ai décidé de  reprendre ma série d’articles intitulée “BlackHERstorymonth” afin de mettre en lumière les parcours et les contributions importantes des femmes africaines et afrodescendantes dans l’Histoire.

Pour ce premier article de la série, j’ai choisi de vous parler de Funmilayo Ankikulapo Ransome Kuti. Son patronyme vous est sûrement familier. Funmilayo Ankikulapo Kuti est bien la mère du légendaire Fela Kuti. Néanmoins, au-delà du fait qu’elle est la génitrice du père de l’afrobeat, Funmilayo Ankikulapo Ransome Kuti fut une femme politique, une militante des droits des femmes et une figure influente qui marqua l’histoire de son pays le Nigeria ainsi que celle de l’Afrique.Lire la suite »

BlackHERstorymonth#3 : Paulette Nardal, l’oubliée de la négritude.

Paulette_Nardal

Césaire, Senghor et Damas. Ils sont les chantres de la négritude, les « pères fondateurs » de ce courant panafricain, littéraire et politique né dans les années trente à Paris, et leurs contributions intellectuelles et productions littéraires sont entrées dans la postérité. Voilà ce que nous dit le récit officiel sur la naissance de ce courant majeur. Cependant, ce récit omet de mentionner la contribution importante d’une femme : Paulette Nardal.Lire la suite »