« Noire n’est pas mon métier », ouvrage collectif initié par Aïssa Maïga.

img_8274

Le 16 mai 2018 sur les marches du Festival de Cannes, seize actrices noires dansent et chantent à tue-tête sur “Diamonds” de Rihanna sous le regard fier et bienveillant de la chanteuse Khadja Nin, membre du jury. Nadège Beausson-Diagne, Mata Gabin, Mïmouna Gueye, Eye Haïdara, Rachel Khan, Aïssa Maïga, Sara Martins, Sabine Pokora, Firmine Richard, Sonia Rolland, Magaajyia Silberfeld, Shirley Souagnon, Assa Sylla, Karidja Touré et France Zobda. Elles étaient toutes là. Belles et flamboyantes. Cette sororité était belle à voir. Cette image forte a marqué les esprits et a suscité l’intérêt même en dehors des frontières françaises. La présence de ces seize femmes noires à cet évènement était symbolique et politique. Elles étaient venues pour faire passer un message au monde du cinéma : Elles ont en marre d’être cantonnées à des rôles stéréotypées en raison de la couleur de peau. Elles veulent que seuls leurs talents d’actrices et de comédiennes soient reconnus. Elles veulent que les écrans de télévision et de cinéma et les scènes de théâtre reflètent la diversité de la société française. Lire la suite »

Publicités

« Vous avez dit féministe? » de Ndèye Fatou Kane

 

9782343143743r

Ndèye Fatou Kane (que je surnommerais NFK pour la suite de l’article pour plus de facilité lol ) est une auteure et blogueuse sénégalaise dont j’ai découvert le travail en 2015. A travers son blog, « Ce que j’ai dans la tête », j’ai été séduite par sa plume, son amour de la littérature africaine ainsi que par son esprit critique. En effet, NFK a un style direct et ne mâche pas ses mots pour dénoncer les maux de la société sénégalaise et du continent, tout cela avec honnêteté et répartie. C’est pour cela que lorsque j’ai appris qu’elle sortait un essai sur le féminisme intitulé « Vous avez dit féministe ? », j’ai été très enthousiaste pour deux raisons. Lire la suite »

« Volcaniques. Une anthologie du plaisir » ouvrage collectif sous la direction de Léonora Miano

29388313_10212002226956540_4720935121555816448_o

Le sexe. Le plaisir féminin. La jouissance. Des thématiques qui restent généralement absentes dans la littérature africaine et afrodescendante francophone. Léonora Miano a remédié à cela en réunissant onze autres autrices du continent et des diasporas noires pour explorer la sexualité féminine selon leur perspective. Les douze nouvelles de Léonora Miano, Hemley Boum, Nafissatou Dia Doiuf, Marie Dô, Nathalie Etoke, Gilda Gonfier, Axelle Jah Njiké, Fabienne Kanor, Gaëm Octavia, Gisèle Pineau, Silex et Elizabeth Tchoungui narrent des expériences de femmes noires avec leur sexualité et permettent d’aborder des thèmes tels que l’érotisme, le plaisir solitaire, l’homosexualité féminine, la découverte de son corps et des ses parties intimes, la sensualité, les fantasmes, les premiers émois sexuels, la soumission,etc…Lire la suite »

« Chère Ijeawele ou un manifeste pour une éducation féministe » de Chimamanda Ngozi Adichie.

 

9782072721977

“Je suis convaincue de l’urgence morale qu’il y a à nous atteler à imaginer ensemble une éducation différente pour nos enfants, pour tenter de créer un monde plus juste à l’égard des femmes et des hommes.

Cet extrait du nouveau livre de Chimamanda N. Adichie intitulé “Chère Ijeawele ou un manifeste pour une éducation féministe” donne le ton. En effet, cet essai est un plaidoyer en faveur d’une éducation féministe pour tous. Rédigé sous forme d’une missive envoyée à une amie qui lui demanda des conseils afin de donner une éducation féministe à sa fille, l’ouvrage est composé de quinze suggestions dans lesquelles Chimamanda N. Adichie déconstruit les stéréotypes de genre, remet en question les normes patriarcales et donne les orientations nécessaires afin de donner une éducation dénuée de stéréotype de genre à nos enfants.Lire la suite »

« Oreo »de Fran Ross

9782264067432

Après plusieurs mois d’absence, je suis enfin de retour sur le blog!

A cette occasion, j’ai  choisi de vous une chronique d’un roman que j’ai découvert il y a peu: Oreo de Fran Ross. Oreo est le premier et l’unique roman de Fran Ross. Publié en 1974, il ne connut pas un grand succès à sa sortie et passa complètement inaperçu. Plus de 40 ans après sa première publication, les éditions 10-18 ont décidé de donner un second souffle à ce roman et de le faire découvrir à un nouveau public.Lire la suite »