« Volcaniques. Une anthologie du plaisir » ouvrage collectif sous la direction de Léonora Miano

29388313_10212002226956540_4720935121555816448_o

Le sexe. Le plaisir féminin. La jouissance. Des thématiques qui restent généralement absentes dans la littérature africaine et afrodescendante francophone. Léonora Miano a remédié à cela en réunissant onze autres autrices du continent et des diasporas noires pour explorer la sexualité féminine selon leur perspective. Les douze nouvelles de Léonora Miano, Hemley Boum, Nafissatou Dia Doiuf, Marie Dô, Nathalie Etoke, Gilda Gonfier, Axelle Jah Njiké, Fabienne Kanor, Gaëm Octavia, Gisèle Pineau, Silex et Elizabeth Tchoungui narrent des expériences de femmes noires avec leur sexualité et permettent d’aborder des thèmes tels que l’érotisme, le plaisir solitaire, l’homosexualité féminine, la découverte de son corps et des ses parties intimes, la sensualité, les fantasmes, les premiers émois sexuels, la soumission,etc…

A travers leurs nouvelles, les autrices permettent la réappropriaton de la parole des femmes noires sur la sexualité. En effet, la sexualité des femmes noires est un tabou et fait l’objet de nombreux fantasmes. Entre d’une part,  le fantasme occidental de la Jézebel qui hypersexualise les femmes noires et stigmatise leur sexualité et d’autre part, les politiques de respectabilité dans les sociétés africaines et afrodescendantes qui érigent la chasteté en vertu première, la sexualité des femmes noires est souvent définie et contrôlée par d’autres. Ces douze histoires permettent d’inverser cette tendance en replaçant les femmes au centre de leurs propres expériences. De plus, les nouvelles se caractérisent par la diversité des personnages tant au niveau de l’âge, du niveau social, de la maturité sexuelle, etc…. En effet, les douze héroïnes mettent en exergue par leur différences la multiplicité des expériences des femmes noires avec leur sexualité. Les femmes noires sont diverses et multiples dans leurs vécus quotidiens, la sexualité ne fait donc pas exception.

Ma nouvelle préférée est “Maître Es” de Nafissatou Dia Diouf. Son héroïne Bilguissa Bellow vit une expérience assez unique en recevant chaque soir la visite d’un djinn dans son lit. Cette manière de convoquer des éléments culturels afin d’explorer la sexualité féminine est très intéressante  car elle comprendre que le rapport des femmes avec leur corps et leur sexualité dépend aussi des contextes culturels et traditionnels dans lesquels elles évoluent.

Pour conclure, je vous recommande la lecture de “Volcaniques. Une anthologie du plaisir.” Ces douze récits charnels, poétiques et érotiques sont de vrais témoignages de liberté. Liberté d’être. Liberté de vivre. Liberté de se définir. Liberté de se découvrir. Liberté d’exister. En tant que femme noire qui a grandi dans une société où on lui a toujours fait comprendre que l’expression de sa sexualité était proscrite, la lecture de cet ouvrage fut révélateur de la nécessité de s’exprimer librement à ce sujet sans craindre l’opprobre ou l’ostracisation.

“Volcaniques. Une anthologie du plaisir.” est une première étape qui doit nous mener à nous affranchir des convenances, des codes culturels et traditionnels afin de nous exprimer et nous raconter sans tabou. La tâche est ardue sachant la chape de plomb qui recouvre les sujets liés à la sexualité féminine sur le continent africain et dans les diaposras noires. Nafisatou Dia Diouf s’exprimait sur ce sujet dans un entretien au Monde Afrique en expliquant la difficulté qu’un tel livre soit publié dan son pays le Sénégal. Néanmoins, il nous appartient de briser les barrières, les tabous, de remettre en question toutes les normes sociales qui nous dénient le droit à l’individualité, à la liberté et au plaisir!

 

Publicités

Une réflexion sur “« Volcaniques. Une anthologie du plaisir » ouvrage collectif sous la direction de Léonora Miano

  1. Déjà que j’aime beaucoup Léonora Miano!
    J’avais noté ce bouquin dans ma liste… Je ne l’ai pas encore acheté.
    Mais ce qui est sûr, c’est qu’il doit être super à lire bien au chaud 😉
    Merci pour ta chronique!
    Plaisir de te lire, comme toujours.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s